Cours du 4 juin 2018

21 septembre 2018

Thème du cours : La méditation

Ce qui est fondamental dans les années à venir c’est tout le travail qui va se faire autour de la méditation.
L’an prochain, je proposerai un programme autour de la méditation de plus en plus précis. Je souhaiterais d’abord vous rappeler que la méditation ne peut être que physique et corporelle. En tant qu’être incarné, on médite avec son corps. « Il n’y a pas une livre de notre chair humaine qui ne nous serve à prier et à méditer », dit Ernest Hello. Tout le corps est concerné par la méditation.

Spinoza disait : Lorsqu’on regarde les abeilles, on voit que leur but est de faire des provisions pour l’hiver. Elles travaillent pour s’assurer des provisions pour l’hiver. Mais l’homme qui est supérieur à l’abeille vient et récupère ce miel pour lui-même.

Il en est de même pour la méditation. Nous méditons pour nous-mêmes, pour les autres ; si nous sommes larges nous méditons pour l’humanité. Nous pouvons imaginer que les maîtres, qui nous sont supérieurs, récupèrent le miel de notre méditation à des fins qui nous sont complètement inconnues. Fins pour lesquelles nous n’avons aucun repère ; nous n’avons aucune possibilité de les imaginer. Il est fort possible qu’au-delà de tous nos efforts dans la méditation, les maîtres en récupèrent le miel à des fins qui nous dépassent.

Image : Spinoza

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.